Des jolis mots pour mes belles plantes

dimanche 20 janvier 2013

FOIRE AU TANDEM n° 9

Voilà, on y est!!!!!!! C'est le moment de lever le voile sur vos créations....
TATATAAAAAAAAN !!!!!

Cela m'a fait un grand plaisir de vous accueillir chez moi. J'ai un peu l'impression ainsi de pouvoir rendre un peu de ce que j'ai reçu...


Un petit mot encore...parce qu'il y a plein de petits nouveaux ^^ :
 
 

- Amis auteurs, j'ai pris parfois la liberté de réduire vos extraits encore un peu. Ne vous inquiétez pas ^^ j'ai bien pris soin d'eux !!!!

- Vous n'êtes pas obligés d'avoir posté une oeuvre pour contacter les auteurs et illustrateurs...simples badauds qui passez par cette Foire, vous pouvez contacter qui vous plaira!

- Il n'est pas sûr d'être contacté. Cela peut mettre de quelques minutes à quelques jours...Il n'y a pas de règle en la matière!!

- Une personne peut être aménée à faire un choix parmi plusieurs propositions et refuser la vôtre. Vous mêmes pouvez être contacté(e)(s) plusieurs fois et il vous faudra choisir...cela s'avère parfois Cornélien.

- Refuser est plus difficile qu'accepter...faites-le avec douceur et sincérité le plus possible.

- Si vous repartez déçu(e)(s) de ce Tandem, sans binôme ( cela arrive bien souvent!!)...remettez-vous en cause, certes, mais raisonnablement: ce n'est qu'un jeu!!! Où il est essentiellement question de rencontre entre deux univers, deux envies, deux coups de coeur.

- Pas de stress. Si vous vous lancez sur cette voie de création, il vous faudra travailler, faire et défaire, et refaire...et proposer encore vos oeuvres à la prochaine Foire, que je ne manquerai pas de relayer ici.

- Et enfin, chez Alice Brière-Haquet, initiatrice de ce jeu ( inspiré par le Tandem-Jeunesse, annuel), vous trouverez "26 conseils très personnels" semés ça et là...pour devenir auteur jeunesse. C'est-y pas cool ça?????

***
 
Oui, je vois où vous voulez en venir: maintenant je me tais!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
***



01- Roxane Tilman
 

Résumé:
 
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'Alistair. Il est tellement excité qu'il n'en a pas dormi de la nuit.
Maman lui fait des câlins. Mais déjà arrive Arthur, son frère aîné, qui vient lui gâcher son plaisir.
D'abord il se moque de lui.Ensuite, lors de la partie de cache-cache, il impose ses règles à tout le monde.Alistair en a assez.Il part se réfugier dans la cabane de son arbre préféré.
Et là, l'impensable se produit...

J'aimerais travailler avec quelqu'un qui aime dessiner des arbres magiques, extraordinaires.
 
 Extrait:
 
Aujourd’hui, c’est l’anniversaire d’Alistair. Il quitte sa chambre en claquant la porte et chantonne dans l’escalier tellement il est content. Dans la cuisine, maman prépare le petit-déjeuner. Une bonne odeur de chocolat chaud et de petits pains qui sortent du four envahit la pièce.
- Déjà réveillé mon poussin ? demande maman
- Je n’ai pas dormi cette nuit.
- Et pourquoi tu n’as pas dormi cette nuit ? demande maman qui fait semblant de rien
- Parce que c’est mon anniversaire bien sûr! dit Alistair. Tu l’as déjà oublié ?
- C’est ton anniversaire ? Ah ah ! En voilà une nouvelle !
- Tu fais semblant que tu ne sais pas, mais tu sais, dit Alistair en lui sautant au cou.
Maman et Alistair se mettent à rire et se font des câlins. Alistair voudrait que ce moment dure toujours. Mais voilà, Arthur, son frère aîné, vient d’entrer et déjà il se fait remarquer.
- Tu en fais une histoire pour un anniversaire !
***
 
02- Marie-Hélène Lafont
latetedanslesmots(at)free.fr

Des animaux, des rimes... Pour les petits.

"Oskar a beaucoup d’amis" (393 mots – 1650 signes)
Extrait :
 

Quand vient le matin
 Oskar le petit singe
Quitte les bras de sa maman
 Pour rejoindre ses amis.

 Oskar a beaucoup d’amis.
 Avec Babette et Eustache
 Oskar joue à cache-cache.

 Au sommet des arbres,
 Derrière une feuille ou une fleur
Oskar, où es-tu passé ?




***

 03- Valérie Marsiliani-Godefroy

valerie.marsiliani-godefroy(at)orange.fr
 
"Prune"

Résumé:
Voici une histoire légère et poétique qui donne à rêver.
Prune, une petite fille curieuse, croque un jour, dans un légume étrange et se retrouve dans un ailleurs végétal délicat qu'elle risque de bouleverser par sa seule présence. Elle trouve aide et réconfort auprès d'Asphodèle, sentinelle des chutes, face au terrible Chef du Pays des Forêts.
 
Extrait:
(...)
Soudain, le chat traverse la pièce, sans précipitation. Le noir luisant de son poil contraste avec le fond clair et coloré des murs jaunes de la cuisine. Jasmin disparaît.
Prune entre aussitôt, comme si elle poussait le chat devant elle. Elle est agitée, elle cherche sa maman.
- Maman, maman, où es-tu ?
Pas de réponse. Silence.
Une chose rouge, posée sur la table, attire son regard.
-Maman, maman, qu'est-ce que c'est que ça ?
Prune saisit la chose, pour une raison inconnue, croque dedans.
A ce moment, tout bascule. L'équilibre du monde disparaît et avec lui Prune.

***

04- Wilfrid Poma
 
 
 
Wilfrid m'a envoyé plusieurs images, je lui ai demandé celle qu'il préférait, voici sa réponse:
 -Voici-  ...celle que j'ai preferé faire et ce que j'y trouve en la regardant dégage un peu tout ce que j'aimerais faire dans des livres.
 
 ***
 
05-   Mary-ly Lau 

mlilaub(at)hotmail.fr

 "Mânyy la libellule et le trésor dévoilé"

Résumé

Il s'agit d'une petite libellule qui part à la recherche d'un grand trésor après avoir découvert une carte mystérieuse dans les affaires de son grand-père, tout juste décédé. Après avoir déchiffré le chemin à suivre, elle parvient enfin à destination et non sans mal. Elle découvre alors, dans un pays en guerre, un trésor bien particulier: des petites filles dans un vieux grenier aménagé en salle de classe, apprenant à lire.

(le texte)... évoque l'accès difficile à l'éducation pour les petites filles dans certaines régions du monde. Ce texte dénonce également l'indifférence en questionnant le lecteur sur ce que pourrait faire Mânyy à la fin pour ne pas laisser éteindre "la lumière dans le cœur de chacun". Ce texte est un appel à l'humanité et à l'entre-aide.

Extrait:

Mânyy se dirigea vers le fond de la pièce où des jets de lumière intermittents attiraient son attention. Elle sentit dans son cœur une sensation étrange de crainte et de désir. Elle sentait le trésor tout près mais l'inconnu l'angoissait.

Le cœur battant à tout rompre, ses petites ailles tremblantes et frétillantes, Mânyy prit une gorgée d'air et se lança d'un coup où son destin l'avait menée. Et c'est les yeux grands ouverts et dans un souffle suffoqué qu'elle s'arrêta, surprise et perplexe, face à ce qui se présentait.

Assis par terre, un carton en guise de pupitre, des enfants lisaient en silence.Mânyy ne sut pas voir tout de suite qu'il s'agissait de petites filles. Un fin voile orné de mille broderies cachait leur maigre silhouette. C'est en s'approchant qu'elle aperçut la grâce de la féminité émaner de leurs gestes. Ce qui la saisit davantage et emplit ses yeux de féerie, furent les fils d'or et d'argent qui jaillissaient de leurs doigts fins et délicats à mesure qu'ils suivaient les mots qu'elles lisaient ou tentaient de déchiffrer.

***

06- Charlotte Jouenne

charlottejouenne(at)gmail.com

http://mesgribouillagesenimages.blogspot.fr/

Résumé:
Je me suis alors amusée à écrire l'histoire d'un petit garçon, qui reçoit un ours en peluche géant mais qui n'a d'yeux que pour le carton démesurément grand dans lequel la peluche était emballée.
Il s'imagine instantanément comme cela va être drôle de s'amuser avec ce carton, qu'il envisage tour à tour comme un vaisseau de pirates, une grotte, ou encore un château, jusqu'à ce qu'une main adulte vienne briser ses espoirs en écrasant cet emballage " qui ne sert à rien ", enfin du point de vue des grands qui ont perdu leurs yeux d'enfants... Heureusement, l'ours en peluche prendra le relais et sera le lot de consolation du garçonnet pour finir sur une note gaie !!!

Trève de blabla, place à l'extrait !!!


Extrait:

Soudain le décor change : le voilà chevalier.
Il arbore fièrement une armure argentée,
Et courageusement, armé de son épée,
Le plus grand des châteaux s’apprête à attaquer...

Quand tout à coup surgit une main de géant
Qui réduit à néant le somptueux monument :
Tours et donjon fondent en un instant
Et redeviennent sitôt carton tout simplement.

« Décidément les grands ne comprennent rien à rien,
Et bien malin celui qui n'en devient pas un »,
Se dit notre héros aux espoirs rendus vains..
 
***

07-Athinae

lemondedathinae(at)orange.fr

Résumé:
J'ai écrit un texte, qui parle de la fameuse crise des deux ans, "le terrible two"!!! A travers l'histoire de "Terrible Mango" un petit chaton, le très jeune lecteur (0-3 ans) va suivre ses bêtises, ses colères, mais aussi ses maladresses...pour vite comprendre que même si on se croit grand on a encore besoin de son papa et sa maman. ( le texte peut évoluer).
Il se compose de 16 minis paragraphes pouvant ainsi faire un 16 ou 8 pages.

Texte de 301 mots et 1630 caractères espaces compris.

Extrait :

" Mango est un petit chaton de deux ans.
Tout roux, comme la mangue.
Mango est espiègle, il adore faire des bêtises.
Il est certes maladroit pour son âge, mais il est surtout très coquin.
Mango aime jouer avec la nourriture et faire des jolies empreintes de purée avec ses pattes.
Il essaie d’être discret mais on le suit à la trace.
Mango est très gourmand,
Il adore téter le lait à sa maman, et s’amuse à la mordiller ce qui l’énerve tendrement.
Mango n’aime pas se laver, l’eau ce n’est pas pour les chats.
Sa maman lui répète souvent de bien se lécher derrière les oreilles. (...)"



***



08- Alice de Page

http://alicedepage.blogspot.com
 


 

Je n'ai pas envie d'orienter les potentiels auteurs, j'ai envie de leurs laisser libre choix et vagabondages, alors je ne dis rien à propos de ces images! :)


 
 ***
 
 
09- Alexandra Gabrielli Kuhn

alexgabriellikuhn(at)gmail.com



***
 

10- Leila Brient

 




J'aimerais bien que l'ambiance de mon image ne donne pas le ton du texte : autrement dit, pas de texte sombre ou trop angoissant (ou alors pas sur la totalité du texte ). J'aimerais bien également un texte qui ne soit pas trop abstrait...

 
***


11- Anne Loyer

 


"Le plus beau des voyages"

Extrait:
 
  1. La première fois qu'il l'a vue, c'était jour de pluie. Elle était au milieu de la cour, pile sous l'averse. Elle tournait dans sa robe bleue ciel, les bras écartés, la bouche ouverte. Et elle riait, elle riait...

  2. La première fois qu'elle l'a vu, c'était jour d'orage. Il courait sous les trombes d'eau, entre les flaques, embrochant les éclairs du bout de son épée. Et il criait, il criait...

  3. Dans ses pensées, elle devint une sirène. Dans ses rêves, il devint un chevalier.

  4. Ils habitaient le même quartier, partageaient les mêmes trottoirs, empruntaient les mêmes ruelles. Elle mettait ses pas dans les siens, il posait ses yeux sur son regard. Mais ils n'étaient pas du même monde

***

12- Artisteaunezrouge

 



"Maman est une fée…"

Extrait:
Ma maman est une fée,
Mais chut, il ne faut pas le dire, c’est un secret.
Quand elle croit qu’on ne la regarde pas, des fois, elle semble voler,
Elle sautille avec légèreté.
Quand elle se penche sur moi, avec ses hauts talons rouges
On dirait qu’une geante me caresse les cheveux du bout de ses doigts d’ange ,

Quand elle rentre dans une pièce,
Un vent parfumé la suit et tourbillonne autour d’elle sans cesse,
Quand elle me regarde en souriant,
Je sens dans la cage de ma poitrine, mon petit cœur s’envoler en riant,

 ***


 
 
J'ai nommé cette sculpture " la parisienne" en référence aux couleurs, à la baguette de pain, au pigeon... (il s'agit d'une sculpture en papier et fil de fer de petite taille puisque le pigeon fait 1,5cm) Mon univers est poétique et enfantin et je serais ravie de me lancer dans une jolie aventure en créant tout un monde au service d'un texte.

***
 


14- Gaelle PERRET

 
 http://repertoire.la-charte.fr/repertoire/i1116-gaelle-perret

Extrait:

 

On devrait tous avoir un arbre
Un arbre à soi
Un vieux, un géant presque mort
Tout petit à ses pieds
Agenouillé le ciel baignant
L'arbre, l'enfant enfui et ceux d'aujourd'hui
Un grand arbre aux branches amies
A l’écorce arrachée, à l’ombre bienfaisante
On devrait tous avoir un arbre à soi
Un poème préféré, un refuge des racines
 
***
 
15- Marevann
 
bucelya(at)hotmail.fr
 

"Angun
Le secret de la Lune "


Extrait:
 
Savez-vous pourquoi la lune ne dévoile toujours qu’une seule de ses faces ?
Pourquoi ne voit-on jamais sa face cachée ?
C’est parce qu’elle garde un secret…
De l’autre côté, dans l’ombre, elle protège un trésor !

Quand la nuit tombe, le ciel nous offre un magnifique spectacle.
Digne d’un artiste, le ciel étoilé apparait sous nos yeux.
La lune, avec ses doux rayons, éclaire la Terre.
Mais que se passe-t-il donc de l’autre côté ?

Un être aux cheveux longs et aux yeux clairs passe son temps à nous regarder en secret.
Cet être c’est une petite fille nommée Angun.
Elle est la fille de la lune, elle a grandit bercée dans sa lumière.
Sa mère la protège depuis toujours, lui interdisant de se montrer au grand jour.
Elle n’a pas le droit de quitter l’ombre et ses cratères.

***
 
16- Elodie Coussot
 
 Léon le petit lion est né avec une crinière douce et lisse comme de la soie. Les autres lionceaux de son âge aux crinières touffues et volumineuses se moquent de lui et ne veulent pas jouer avec le pauvre Léon.

***


17- Bea Trice
 



 
Résumé:
Un texte qui parle d'un chat qui sait nager et qui aime ça, et pus généralement de l'envie que l'on peut avoir de faire ce qui n'est pas attendu ou ce qui n'est pas admis,et surtout de la façon dont on peut réussir là où personne ne pensait cela possible.

Extrait:
 
Nathanael n’était pas un chat comme les autres. Déjà, il s’appelait Nathanael. Et ça, pour un chat, ce n’est vraiment pas commun. Sa maitresse avait tenu à le prénommer comme le chat des schtroumpfs, le dessin animé de son enfance. Sauf que son enfance était bien lointaine, et ses souvenirs aussi. Ainsi Azraël était devenu Nathanaël. Mais il n’avait pas que cette particularité. Nathanael avait un secret qu’il ne partageait avec personne : c’était un excellent nageur. Pas un de ces nageurs de nécessité, poursuivi par une meute de chiens, et qui se jette à l’eau pour survivre, non, un nageur du dimanche, de loisir, un nageur qui aime l’eau!
Il avait pourtant été prévenu : un chat, ça ne nage pas !
 
*** 
 
18- Juliette Parachini
 
http://julietteparachini.blogspot.fr/

julietteparachni(at)gmail.com

Extrait:

Vous le savez déjà, je m’appelle Églantine et le petit toujours accroché à son doudou, c’est Léon.
Il me casse sans arrêt les pieds pour que je joue avec lui !
Franchement, vous me voyez jouer au petit train ou à la pâte à modeler ?
Bref, lui et moi n’avons absolument RIEN en commun !
Ah si, quand même une chose : nous avons les mêmes parents !
Mais bon… eux, ils jouent dans la cour des grands.

***
 
 
 19-  Valérie Weishar-Giuliani


1) Tous les soirs après l’école, il est assis là sur du carton, une grosse écharpe par-dessus son col et sur sa tête un vieux bonnet. A ses côtés, bien emmitouflé dans une couverture est couché son chien, alors que lui n’en a pas.
Ce pauvre homme n’a pas de maison, et il fait si froid !
Il tend timidement la main pour avoir quelques pièces mais les passants ne le regardent même pas.

2) Moi, je l’ai vu, il me fait de la peine. Quand les copains se moquent de lui, ça me gène. Ils répètent sans cesse :
« T’es moche avec ton bidon. Va- t’en d’ici ».
Je crois qu’ils ont peur de lui, de ce monsieur qui doit avoir peut-être cinquante ans, comme papi Louis. 

***

20- Ln

http://shy-art.blogspot.fr

ln.illustrations(at)gmail.com

 




 

Lana et Boom (prénoms provisoires, mais il leur en fallait un en attendant!) descendent tous les soirs au fond de la grotte pour allumer les lanternes... mais dans quel but?
Je cherche un texte poétique, plein de douceur et pas prise de tête, pourquoi pas farfelu et improbable. Il me faut du rêve! J'en ai besoin ;)

***

21- Myriam Djait

spacefif(at)hotmail.com


Album - Public : 3/5 ans
208 mots
1162 caractères

 "Pâquerette
La petite vache qui ne voulait plus brouter l'herbe du pré"

Extrait:

Depuis quelques temps, Pâquerette est fâchée,
elle ne veut plus brouter l'herbe du pré !

Cette jolie petite vache avait fait la rencontre
de quelques petites familles qui venaient pique-niquer
par ces belles journées ensoleillées .

Un jour, un enfant a oublié de jeter
ce qu'il n'a pas fini de manger
et bien évidemment Pâquerette a voulu goûter
et elle n'en avait pas perdu une miette !
Elle avait ADORé !!!

Depuis, dès qu'elle aperçoit
au loin des personnes s'installer pour manger,
elle s'approche pour essayer de voler
toute la nourriture qui lui fait envie.

***
 
22- Marie Bulle
http://marybulle-illustratrice.blogspot.fr
 


 

Un petit garçon avec son chien

***

23- Céline Pupo alias " C.Lin"
 

Extrait:
 
Moi, je vais avoir 4 ans et j’ai envie de faire des Arts Martiaux. Enfin j’avais envie, avant que je ne voie Michel.
Michel c’est le professeur d’Art Martiaux. Et voilà, il y a moi et il y a Michel.
Et moi il me fait peur.
J’ai demandé à maman si elle ne pouvait pas m’inscrire au cours avec la fille…le cours pour les filles. Mais apparemment les Arts Martiaux c’est avec Michel.
Mais il est si grand et il a une grosse voix. Je le sais, je suis allé voir un cours avant.
Au cours, il y a déjà Imran et Axel, mes copains. J’ai demandé s’il y avait des filles… il n’y en a que deux. Pourquoi pas plus ?
Comment faut-il faire quand on a envie et peur de quelque chose en même temps.


Résumé:

Evidemment Michel n'est pas une grosse brute sanguinaire, mais un gentil nounours, peut-être le plus grand protecteur des enfants... avec en plus des armes secrètes, enfin si on veut.
Un jeu sur la taille, la peur, et le dépassement, grâce à soi, mais aussi grâce aux autres.

 

***


24- Hivanea
 
http://leblogdhivanea.blogspot.fr/

hivanea(at)free.fr


"Sur le toit de ma voisine"


Extrait:

Sur le toit de ma voisine
je vois un chat qui me devine
à travers les carreaux salis
de plusieurs jours de pluie
ses grands yeux gris souris
scrutent la chaleur de mon lit


Sur le toit de ma voisine
je vois un pigeon qui se dandine
sur ces pattes bien trop fines
tout le ciel semble être à lui
il regarde l'horizon qui s'étire
avant de s'envoler vers son nid


***

 
25- Stéphanie Dumas
 
Blog de littérature jeunesse : http://oeildailleurs.blogspot.fr
Blog d'écriture : http://motsillustres.blogspot.fr
dstephaniem(at)gmail.com


Album pour enfants, à partir de 6/7 ans.

Thèmes : citoyenneté, solidarité, pauvreté, lien social.


Concept :

Deux petits garçons que tout oppose à la base vont faire preuve d’inventivité et agir ensemble pour construire autour d’eux un monde plus juste. Les premières lignes ciblent ces oppositions. Le lien entre ces deux mondes se fera à travers le vêtement. Il sera ensuite question d’union et de partage d’idées entre eux (place à l’imagination) pour en arriver à une chute tendre et chaleureuse.

L’important est de pouvoir illustrer ce lien avec le tissu (dit autrement : de s’engouffrer dans la maille), tout en tenant compte des lumières, des expressions et des maladresses des personnages et bien sûr, des détails...
 


Extrait :
Nous entrons au sein d’une boutique de bric et de broc, où circule un vent tiède et doux.
Dans un tourbillon de poussière, une odeur de vieilles pierres s’imprègne dans les bois de longues tables qui supportent des objets fatigués par le temps.
Elles sont entourées de portants qui tentent de soutenir des vestes sans allure.
Les sacs en cuir ont la peau sèche.
Les jupes ont perdu de leur légèreté du printemps.
Les mailles des tricots sont passées par-dessus.
Et plus on avance, et plus les monts de tissus deviennent hauts.
Au fond de la pièce, des chaussures sont classées par tailles, comme à la patinoire.
 
***

26- Hélène R.
 
« Ulysse le chien qui mangeait des patates »
 Texte pour album (à partir de 6 ans)
Une histoire comico-sensible et anti-matérialiste qui défend la créativité, la liberté et l’amitié.
 

Extrait :
« Ulysse est un grand danseur.
Il maîtrise le moon walk.
Il est très fort en hip-hop.
Il se frise en tecktonik.
La danse classique n’a aucun secret pour lui.
Ni la danse contemporaine, d’ailleurs.
 Ulysse danse vraiment bien. Mais la danse, ça ne rapporte rien.

 
Ulysse sait faire de très belles photos :         
Des portraits, des paysages, des gros plans, des plans américains, du photobombing2.
 Pourtant, la photo, ça ne remplit pas le frigo. »
 
 ***
27- Evalyn Meg


http://www.evalynmeg.com/

evalynmeg(at)hotmail.fr


"Rubis"



 

Extrait:
 
Il était une fois loin, très loin du pays des contes de fées une jeune fille de treize ans prénommée Rubis. A sa naissance, elle n’était qu’une petite chose rouge et fragile et sa mère, la tenant pour la première fois dans ses bras, ne put s’empêcher de la comparer à une pierre précieuse.
Mais ça fait combien de temps, maman, que tu ne m’as pas appelée « mon trésor » ?
Ce matin, Rubis se lève avec le sourire car elle va déjeuner chez sa grand-mère qui habite dans un quartier voisin. C’est l’anniversaire de la dynamique Nanny et Rubis n’en a jamais manqué un seul. Elle a passé beaucoup de temps avec la vieille dame qui s’occupait d’elle lorsque sa mère était trop prise par son travail. Depuis son entrée au collège, Rubis s’est décrétée trop grande pour avoir une baby-sitter et elle reste désormais très souvent seule, à lire ou à écrire à Sophie.
Lorsque Rubis arrive dans le salon, un spectacle désolant mais qui devient habituel l’attend. Sa mère est endormie sur le canapé. Ses vêtements sont froissés et à ses pieds gisent deux bouteilles de vin rouge. De l’alcool a coulé sur le chemisier blanc, auréolant le sein gauche d’une tâche rouge. Rubis soupire. Pourquoi, maman ? Explique-moi, je ne comprends pas."

"Rubis" est une réécriture du Petit Chaperon rouge. Le texte est destiné aux adolescents et aux adultes. Il y est question de viol et de silence. C'est un texte peut-être un peu dur qui ne finit pas très bien mais qui j'espère peut ouvrir à la discussion avec les jeunes.

***

28- Brioche


http://lateliermagiquedebrioche.blogspot.fr/
 

 
 
 
***
 
 
29- Zibulline
 
 
 
 
Résumé:
 
Un petit garçon en a marre de retrouver ses lignes de leçon croquées, mélangées chaque fois qu'il ouvre son cahier. Une nuit, il guette la créature du cahier responsable de ses malheurs. Il fait alors connaissance avec le mangemot, une créature lettrivore, plus particulièrement friande de fautes d'orthographe.
Le problème, c'est que dans le cahier de Jules, il y en a trop ! Raison pour laquelle la bestiole est coincée entre les lignes du cahier de Jules et ne peux plus en partir ...

"Le mangemot entre les lignes …"
 
Extrait:
 
Ploc, plic, plaf , font les larmes qui tombent. Jules est triste. Triste parce que la Maîtresse va encore le gronder. Comme tout les jours depuis qu’il est rentré à la grande école. Comme tout les jours depuis que la Maîtresse lui a appris à dessiner des ronds, des ponts, des queues.
Il est triste parce que comme tout les matins dans son cahier, toutes ses phrases si bien écrites sont trouées. Les lettres sont mélangées, croquées. Ici, il manque un point sur un « i », là, un« p » a perdu sa canne. Plus loin, un «ç » a basculé en« u » […]
 
En rentrant à l’école ce soir là, la maman de Jules lui donne des devoirs. Des devoirs d’écriture. Alors en boudant, Jules monte les marches de l’escalier en traînant son sac derrière lui. Il tourne un peu dans sa chambre avant de s’asseoir à son bureau et de sortir son cahier d’écriture. Puis il trace des « a », des « u » et toutes leurs consonnes de sœurs. La langue tirée, Jules s’applique. Entre les lignes, les ronds se suivent et se ressemblent. Les virgules font la police pour séparer les mots.
 



Je souhaiterais trouver une illustration qui mette en valeur l'écriture de l'enfant et les mouvements de la créature vivant dans le cahier. J'ai une petite idée de ce à quoi elle pourrait ressembler mais je pourrais être surprise par une autre vision.

 

***
 
30- Keren D
 

"Le secret de Barnabé"      3809 signes

Monsieur Barnabé est concierge Rue des Oiseaux. Ce petit homme à la mine sévère veille, posté devant sa loge, à ce que chacun s’essuie les pieds avant de pénétrer dans son immeuble. Il guette aussi le moindre cri, avec lui pas question de glisser sur la rampe d’escalier ou de chahuter dans la cour. Tous les enfants de l’immeuble ont eu droit à une de ses remontrances et la plupart ont peur de lui surtout les plus petits.

Le matin après avoir ciré le parquet du hall et les marches de l’escalier, monsieur Barnabé sort acheter son pain et son journal. Aux habitants du quartier qui le croisent il ne dit pas un mot. En réponse à leur bonjour, il se contente de leur adresser un signe de tête. Lorsqu'il fait ses courses, chez les commerçants pas de grande discussion sur la météo ou les résultats du loto car Monsieur Barnabé n'est pas bavard. (...)
Monsieur Barnabé n'est pas vraiment une personne très sympathique. Mais c'est parce que le concierge cache un secret … Un lourd secret...
En ce qui concerne ce texte, je vois des illustrations toutes en douceur et poésie, avec peut-être un petit côté rétro afin de contrebalancer le serieux du sujet.

 ***



 



Merci à tous et à toutes pour vos propositions: je vous souhaite un excellent Tandem!!
 



 


 


25 commentaires:

  1. Ouahou, que de jolies illustrations et de textes touchants !!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi de nous accueillir :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci Marie France!
    Des belles choses!
    Dommage qu'il y ait pas bcp d'illustratrice...
    Bonne foire à tous!

    RépondreSupprimer
  4. Merci Marie-France :)

    RépondreSupprimer
  5. Encore une très belle foire ! J'ai grand plaisir à en faire parti !

    RépondreSupprimer
  6. Encore un bel endroit pour les rencontres ! Tout cela fait bien rêver !

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup Marie-France pour cette belle foire!
    Mary-ly Lau

    RépondreSupprimer
  8. Dans tout les cas, qu'un projet naisse ou pas, j'ai vu de belles choses qui ont illuminés ma journée !! Merci pour l'accueil Marie France (et pour le sympathique message annonçant ma participation ^^)

    RépondreSupprimer
  9. Merci beaucoup pour avoir organisé cette jolie foire.

    RépondreSupprimer
  10. C'est choueeeeeeeeeeeette!!! Merci à vous pour votre passage par ici, cette foire est vraiment très belle, et c'est surtout grâce vous!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  11. Merci beaucoup que de belles choses!!!
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Merci Marie- France pour ton accueil chaleureux !!! Bon tandem à tous

    RépondreSupprimer
  13. Merci, c'est très joli tout ça et effectivement ça inspire. Merci pour ton accueil en espérant la naissance prochaine de beaux projets.

    RépondreSupprimer
  14. Ravie d'être ici, grand merci. Très bonne foire aux tandems à tous !

    RépondreSupprimer
  15. Whoua il y a de vraies merveilles :)

    RépondreSupprimer
  16. Wawouw que de merveilles qui inspirent!

    RépondreSupprimer
  17. De superbes perles qui inspirent et donnent envie de proposer des histoires...

    RépondreSupprimer
  18. J'ai trouvé ma binomette de choc ! Merci Mira !

    RépondreSupprimer
  19. I think this is one of the most important info for me. And
    i am glad reading your article. But should remark on few general things, The
    site style is ideal, the articles is really great :
    D. Good job, cheers
    My webpage - the tao of badass

    RépondreSupprimer
  20. Merci pour l'accueil et l'organisation !
    Je suis ravie des premiers contacts et espère que tout le monde prendra son envol!
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

petites graines